Lors de sa mise en place, la loi Pinel n’était prévue que pour les investisseurs dans le neuf et seulement le neuf. Aujourd’hui, il est possible de choisir le dispositif Pinel, même si on veut acquérir un bien ancien, mais il faudra considérer plusieurs conditions. Voici ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans l’investissement dans l’ancien et souscrire au Pinel.

Avantages et les critères d’éligibilité dans le Pinel ancien

La loi Pinel dans l’ancien vous permet d’acheter un bien et de le rénover pour que ce dernier soit décent et habitable. Il devra par la suite, être mis en location sans quoi, vous ne pourrez pas jouir des avantages octroyés par le dispositif Pinel. Parmi ces avantages, il y a la réduction d’impôt qui peut aller jusqu’à 21 % de la valeur financière de votre bien, au moment de son acquisition. Par ailleurs, on peut aussi noter comme bénéfice, l’acquisition du bien en se faisant aider par un crédit immobilier, sans avoir besoin d’un apport particulier. Vous pouvez également disposer d’un revenu fixe assuré en mettant votre bien en location et pour un contrat minimum de 6 ans. Les revenus issus de cette location seront, par ailleurs, sujets à des ristournes considérables, chaque année. Et enfin, vous bénéficierez de zone idéale pour les investissements et qui sont particulièrement dynamiques. Comme conditions d’accès à ce dispositif, le bien que vous aurez acheté devra être en état délabré et qui ne suit pas les normes de confort et de sécurité comme mentionnées par la loi 89-462 de 1989. Le logement doit aussi se situer dans les zones prévues par la loi. Vous devez également remettre en l’état le bâtiment, et le mettre aux normes de décence, 2 ans après l’avoir acquis, au maximum. Et enfin, votre investissement ne doit pas dépasser les 300 000 euros, mais aussi, que vous n’avez pas le droit d’accéder au dispositif sur deux biens à la fois, en une année.

Les motivation qui peuvent vous amener à investir dans ce dispositif

Tous ceux qui achètent un bien immobilier visent une chose : la constitution d’un actif solide, c’est-à-dire, d’un patrimoine qui peut prendre de la valeur au fil des années et qui peut être transmis à ses enfants. Cependant, ce dispositif est aussi un bon moyen de restaurer les biens anciens et délabrés dans le pays. Il a aussi comme objectif d’augmenter l’offre immobilière en France, afin de compenser le gap actuel, face à la demande. Pour l’investisseur, l’achat d’un bien ancien permet d’acheter un logement à moindre prix et de le mettre en location pour ensuite, bénéficier d’une réduction d’impôt de 12.18 ou 21 %. C’est aussi un bon moyen de se constituer une bonne épargne retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *